Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 15:48

Mardi 17 Avril 2012

Perdue au beau milieu du Pacifique à plus de 4000km de tout, l’île de Pâques, ce petit bout de terre de 24km de long sur 12km de large est à nous pour une semaine.

P1050896

C’est fou de nous retrouver là, après la Polynésie. Même si beaucoup de choses changent, on ressent une certaine continuité, comme un glissement de la culture tahitienne mais en même temps l’influence sud-américaine est elle aussi bien réelle, ce qui rend cette île vraiment unique. Nous prenons nos quartiers chez Antoine et Lolita, un corse et une chilienne, qui gèrent une pension sympa où se sont arrêtées les familles tourdumondistes dont nous avons suivi les blogs. Nous sommes entourés de bananiers qui poussent sur des roches rouges.

 

P1010016

Ici nous sommes sur des terres volcaniques et le paysage est truffé de pierres de lave caractéristiques.

P1090377

 

La première demi-journée nous découvrons Hanga Roa, le seul village de l’île qui regroupe 95% de la population totale. Deux rues principales bordées de restaurants et de boutiques de souvenirs très colorées mais aussi de tous les services vitaux sur cette île éloignée de tout.

P1010092

Les rapanuis (habitants de l’île de Pâques) s’y déplacent souvent à cheval, ce qui confère à ces rues une ambiance unique.

P1010034

Bien entendu nous sommes les seuls blonds mais nous nous sentons très à l’aise car l’accueil est partout très agréable. En revanche on s’aperçoit bien vite que les quelques cours d’espagnol qu’a pris Sylvie s’avèrent nettement insuffisants…Va falloir se pencher sur la question surtout que le dernier tiers du voyage se déroule en Amérique du Sud. A part « una cerveza por favor » et « la cuenta por favor »notre vocabulaire est comment dire…plutôt embryonnaire ! En quelques centaines de mètres nous passons de l’église à la mer.

P1050821

Un petit port avec quelques barques, une plage miniature, quelques surfeurs et de très jolies tortues de mer qui viennent déguster les têtes de thon que leurs laissent les pêcheurs,

P1060347

le tout sous un soleil éclatant et souvent en musique. Cette douceur de vivre latinos nous remplit de bien être, c’est de bon augure pour la suite du voyage. Pour l’heure, nous choisissons de grimper sur le volcan Rano Kau et après une heure et demie de rando sur une forte pente en plein cagnard, nous sommes récompensés par la beauté du cratère dont le sol est un labyrinthe d’eau et de végétation.

 

P1050857.JPG

 

De là nous arrivons à Orongo, un ancien village restauré, avec ses habitations rondes et basses en pierre, qui était jusqu’au XIXème l’endroit où l’on donnait le départ d’une compétition singulière : la course de l’homme oiseau.

P1050885

 

Chaque clan désignait un compétiteur pour être le premier à aller chercher au printemps un œuf de sterne fuligineuse (un oiseau qui niche sur une île située à deux kilomètres). Pour cela ils devaient d’abord escalader une falaise abrupte qui sépare le village de la mer, braver les courants et les requins, et refaire le même chemin en sens inverse sans casser l’œuf ! Le gagnant devenait « l’homme oiseau » et acquérait le pouvoir de désigner le chef de l’île jusqu’à la prochaine course. Et croyez-moi, quand on est sur les lieux on se dit qu’il fallait être sacrément courageux pour se lancer dans cette course !

P1090234

Le lendemain nous avons désengourdi nos jambes par une douzaine de kilomètres en VTT sur des pistes caillouteuses pour voir les premiers Moaï debout. Les Moaï sont ces fameuses statues énigmatiques que chacun d’entre nous connait. Nous découvrons ceux de Tahai et de Te Peu, le visage dirigé vers la terre pour veiller et protéger le village et les esprits de ses habitants de génération en génération

P1050929

. Notre amie Brigitte se souviendra longtemps de cette balade sportive qui a mis à mal ses muscles dorsaux et fessiers qui nous en voudront pour l’éternité !

P1050976

. Désirant en savoir plus sur cette civilisation, nous décidons de prendre un guide pour découvrir d’autres sites importants. Notre guide francophone, Henri, ancien aviateur, est tombé amoureux de l’île et n’en est jamais reparti. Certains destins laissent rêveur…Grâce à lui nous perçons le mystère de la construction des Moaï sur le site magnifique de Rano Raraku. Cette montagne était tout simplement  l’usine de fabrication de ces statues, comme en témoignent les nombreuses œuvres inachevées encore attachées à la roche. En revanche, leur transport reste encore aujourd’hui une énigme.

P1090323

P1090348

P1090302

De là nous avons une superbe vue sur le site le plus célèbre : Tangariki avec sa troublante rangée de quinze grands Moaï. Sur place l’émotion est réelle tant ces statues sont grandes et belles.

P1090491

P1060090

P1090532

Le reste du séjour, nous alternons travail scolaire, baignade à la seule plage de sable d’Anakena (où l’eau est beaucoup plus fraiche qu’à Tahiti…)

P1060313

, cinéma (où nous regardons le film culte de l’ile de Pâques : « Rapa Nui » dans une salle minuscule et avec dix autres français), match de foot (véritable événement) et restaurants locaux. Nous y découvrons un cocktail délicieux : le « Pisco Sour », fait à base d’eau de vie de raisin, jus de citron et blanc d’œuf ainsi qu’un vin rouge gouleyant dont le cépage «Carminéré » n’existe a priori plus en Europe. C’est avec ces breuvages exotiques que nous avons fêté mes cinquante ans en compagnie de Martine et Claude, un couple de français on ne peut plus sympathique et à l’humour rafraichissant. Une très belle rencontre au bout du monde.

P1060417

Voilà, l’île de Pâques nous a livré ses couleurs, son eau extraordinairement transparente (l’absence totale de plancton permet de voir jusqu’à 60m de fond),

P1090264

ses chevaux sauvages magnifiques

P1060218

et les traces d’une civilisation à jamais disparue.

P1090396

A très bientôt sur le continent sud-américain

Merci  Brigitte d'avoir  partagé tous ces bons moments avec nous , nous te souhatons un bon retour vers Paris  et bon courage pour le  décalage horaire !

P1050863

** Plus de photos dans Album Photos Ile de Pâques



Partager cet article

Repost 0
Published by François et Sylvie - dans L île de Pâques
commenter cet article

commentaires

Naowel 23/04/2012 22:35

Valparaiso est super! Je ne sais pas ou vous avez prevu de dormir mais il y a une tres chouette auberge de jeunesse familiale tres agreable,"hostal casa Aventura www.casaventura.cl, aussi un guide
attend tous les matins a 10h sur la place d'armes et vous fait un tour de Valparaiso de maniere atypique. A la fin, vous lui donnez ce que vous voulez:) Ou allez vous apres Valparaiso?

Sylvie 24/04/2012 00:13



Eh bien tu vois on est à la casa Aventura et on vient de terminer un tour avec Matt le guide au tee shirt rouge et blanc, c'était super ! Ca nosu rassure, nous avons les bons plans. Si tu en as
d'autres sur l'Argentine n'hésite pas ! Nous partons pour Punta Arenas au Sud et remontons en bus jusqu'à Buenos Aires. Je t'envoi un message perso sur ta boite mail comme ca tu pourras me
répondre sur notre adresse.
Tchao



Marie-Françoise Martin 23/04/2012 21:45

ola amigos,

Vos commentaires et photos de Rapa Nui nous rappellent de superbes souvenirs pas si lointains que cela ; ça ne fait que 2 mois que nous y étions. Avez-vous le moai à genoux dans la carrière de
moais ? Bonne continuation de voyage nsur le continent américain. Et, même avec un peu de retard, Bon Anniversaire à François.
Françoise et Claude

François et Sylvie 24/04/2012 00:10



Boujour Merci pour vos souhaits. Oui on l'a ! On a pas toujours eu du soleil mais on a fait quand meme de belles photos. On a passé une très belle semaine sur l île de Pâques.
Amicalement




sandrine 23/04/2012 19:35

Pas ni pb Amigo 1 pari c'est 1 pari mais je crains que tu ne craques avant à moins que ma cop y trouve son charme com tu dis!! lol Bonne route en Amérique du Sud çà va être bo et chaud pr
l'Espagnol c pas grave avec les mains çà va le faire. Asta luego Amigos

Sylvie 24/04/2012 00:07



Gracias Amiga  François a le look du grand baroudeur maintenant !!
Grosses bises copina !



bruno FRAYSSE 23/04/2012 14:49

Je vois François que tu lache pas l'entrainement même à faire souffrir tes compagnes de randonnée il va falloir remonter tres vite sur nos montures que tu nous ridicules pas lorsque tu auras
retrouvé ton VTT. Grosses bises à toute la petite famille.
Bruno

François 24/04/2012 00:04



C'est la seule occasion que j'ai eu depuis 6 mois alors je ne l'ai pas raté ! mais je pense que Brigitte s'en souviendra longtemps ;) Tchao Amigo et t entraine pas trop quand même



Naowel 22/04/2012 21:36

Waouhh, j'y etait il y a quelques mois. Rapanui est une merveille:) Vous devez vous regaler:)

Sylvie 23/04/2012 00:17



Hello Nous venons de faire un tour sur ton blog qui est très sympa !!! La salive nous est montée à la bouche à la description de ton plat de retour: foie gras avec une verre de vendange tardive
... ouah on en rêve !! bon pour nous ce sera un "Pisco Sour" chilien à Valparaiso. Bon courage pour ce retour en France, pour nous ce sera dans 3 mois et demi. Amicalement